« Changer de vie », un désir grandissant dans une société qui souvent malmène

Classé dans : Actualités | 0

— Le récit de vie pour accompagner un projet de changement —

Le magazine « Village » consacre l'essentiel de ses pages aux témoignages des gens heureux – et courageux – qui ont osé « changer de vie ».
Il y a quelques années, ces aventuriers se situaient plutôt autour de la cinquantaine. Ils avaient généralement réalisé une belle – et fatigante – carrière professionnelle et, à la suite d’un licenciement ou par besoin de changement lié à des évènements plus personnels, ils décidaient de se faire plaisir avant d’atteindre l’âge de la retraite. L’aventure comportant des risques, ils n’étaient cependant pas très nombreux à la tenter.
Au fil des ans, l’âge de ces candidats au changement baisse. Et leur nombre ne fait qu’augmenter. On parle même d’un véritable phénomène de société, voire d’exode urbain… Car oui, cette envie d’autre chose concerne majoritairement des citadins. Souvent - mais pas seulement -  issus des « catégories socio-professionnelles supérieures », le métier qu’ils exercent ne correspond pas à l’idéal qu’ils avaient imaginé, et leur niveau de salaire ne réussit pas ou plus à les contenter. Jeunes cadres déçu.e.s, épuisé.e.s, parfois en proie au burn out, ils ou elles rêvent d’une autre qualité de vie.

Commencent alors, au-delà de la rêverie, la recherche d’idées nouvelles, la construction de projets.
Mais par quel bout commencer ?
Difficile de ne pas se sentir démuni.e…
L’approche « métier » sert souvent de porte d’entrée.

Le bilan de compétences peut constituer une première démarche. Généralement accompagné par un.e psychologue du travail, il permet d'identifier notamment par le recours à des tests, les savoir-faire, les savoir-être et les connaissances, de repérer parfois certains d'entre eux dont on n'a pas toujours imaginé qu'ils pourraient ouvrir de nouveaux horizons professionnels.

Mais ces envies de changement, ces envies de "vivre autrement", dépassent de plus en plus fréquemment le cadre strict de l'emploi. Il n'est pas rare que ces questionnements fassent suite à la naissance des enfants. On voudrait les voir s'épanouir dans un environnement moins stressant, travailler autrement pour prendre le temps de les regarder grandir, pour leur transmettre des valeurs d'avenir. Il n'est pas rare non plus que ce besoin émerge comme un instinct de survie, lorsque la vie malmène.

Pour de tels projets de vie, la démarche biographique offre une approche globale - vie personnelle/vie professionnelle - et permet le cheminement. Il s'agira bien sûr de définir un cadre précis au travail d'écriture, car l'objectif ne doit pas disparaître sous un flot d'anecdotes.

Avant de choisir la forme d'accompagnement qui convient,vous pouvez "préparer le terrain".

Depuis quand connaissez-vous cette envie de changement ? Fait-elle suite à un évènement déclencheur ou l'avez-vous sentie grandir progressivement ? A quoi la reliez-vous ?

Quels étaient les métiers qui vous faisaient  - et vous font encore - rêver ? Quels modes de vie ? Quels sont les liens avec vos choix professionnels et personnels d'aujourd'hui ?

Quelles sont les situations qui vous ont été pénibles et que vous ne voulez plus connaître ?

Partagez-vous ce cheminement avec votre entourage ?

Les réponses à ces questions racontent une part de votre histoire. Leur réécriture sous forme de récit de vie en dévoilera le fil conducteur, pour avancer dans vos choix.